La chirurgie de l’obésité à Namur : quand se faire opérer ?

L’obésité concerne un public de plus en plus jeune. Elle peut également apparaître chez la personne âgée. Ce phénomène est accentué par la perte d’une activité physique. A quel âge peut-on se faire opérer pour perdre du poids ? Votre centre de l’obésité à Namur vous répond.

La chirurgie bariatrique : contre-indications liées à l’âge

quand se faire opérer de l'obésité à NamurLa chirurgie de l’obésité peut parfois être conseillée aux personnes présentant certains facteurs associés à l’obésité. Certaines conditions sont cependant à considérer dans votre décision.

L’âge minimum pour se faire opérer à l’estomac

Un bypass gastrique, à l’instar des autres chirurgies de l’obésité pratiquées à Namur, a des implications à très long terme. Cette intervention n’a rien d’anodin, et doit être mûrement réfléchie. Elle nécessite plusieurs acquis :

  • Un cadre de vie sain : avec une alimentation équilibrée, selon un rythme adéquat. Cela peut nécessiter un travail familial de changement d’habitudes alimentaires (la plupart se transmettent de génération en génération) ;
  • Une activité physique pratiquée régulièrement.

C’est pourquoi l’âge légal à partir duquel on peut se faire opérer est de 18 ans. L’équipe chirurgicale s’assure que le contexte de vie du patient est adéquat, en vue du succès de l’intervention. Plusieurs spécialistes dans des disciplines liées à l’obésité peuvent vous y aider avant l’opération :

Traiter le surpoids chez la personne âgée

En théorie, au-delà de 60 ans, la nécessité de se faire opérer est moins prégnante.

Aucune limite d’âge précise n’est cependant prouvée ou avancée dans la littérature scientifique. Le chirurgien va surtout considérer l’âge physiologique de la personne. Sa démarche professionnelle consistera essentiellement à comparer les bénéfices et les risques liés à chirurgie de l’obésité. S’il y a plus d’avantages, sauf si la perte de poids peut entraîner chez la personne mature des complications cardiaques ou respiratoires, une chirurgie pourra être envisagée. Différents examens détermineront si la chirurgie bariatrique peut apporter une réelle amélioration de la qualité de vie du patient.

De plus, certaines habitudes diététiques néfastes, ou la sédentarité, installées depuis longtemps chez la personne, peuvent se révéler plus compliquées à modifier. C’est toutefois possible, grâce à des ateliers de suivi diététiques et psychologiques, mis en place par votre centre de l’obésité à Namur.

Facteurs de comorbidité associés à l’obésité

Certaines pathologies sont aggravées par l’obésité : les apnées du sommeil, l’hypertension et le diabète.

Ces facteurs de comorbidité doivent être pris en charge et traité convenablement avant une chirurgie de l’obésité, telle que la sleeve, par exemple. Un bilan cardiologique et pneumologique est d’emblée effectué en parcours préopératoire dans votre centre namurois de l’obésité.

Désir de grossesse chez la patiente obèse

Vous souhaitez être enceinte et vous faire opérer pour perdre du poids ? Il vaut mieux traiter votre problème de poids avant d’envisager une grossesse. Plusieurs risques sont liés à l’obésité :

  • Risque de fausse couche augmenté ;
  • Risque de complications chez la parturiente: diabète de grossesse, hypertension, crise d’éclampsie ;
  • Bébé obèse ou macrosomie fœtale, se dit lorsque le bébé pèse plus de 4 kg à terme.

La perte de poids comporte plusieurs avantages chez la femme :

  • Diminution des comorbidités liées à l’obésité ;
  • Diminution des troubles du cycle menstruel ;
  • Moins de risques de complication lors d’une grossesse.

Vous souhaitez perdre un surplus de poids qu’aucune prise en charge médiale n’a pu traiter ?

Contactez le CNO Saint-Luc à Namur afin d’en savoir plus sur les techniques chirurgicales liées à l’obésité. Notre équipe pluridisciplinaire est disponible pour vous accompagner. Ensemble, nous nous assurerons que les conditions de vie sont idéales pour envisager la chirurgie bariatrique.  


Dernière actualité