Médecine physique

Si l’on veut que la prise en charge de l’obésité soit optimale, il faut y inclure une augmentation des dépenses énergétique. Pour cela, rien de tel que l’activité physique ou sportive.

En effet, les études scientifiques recommandent de pratiquer un certain niveau d’activité physique régulièrement afin de prévenir, d’une part la survenue de maladie chroniques (maladies cardiovasculaire, diabète, lombalgie, certains cancers,…) mais d’autre part de prévenir de la reprise de poids après avoir maigri.

Le rôle du médecin de médecine physique est de concevoir et superviser les programmes de kinésithérapie qui amèneront les patients à bouger plus et mieux. Il s’agit ni plus ni moins d’adopter une nouvelle philosophie de vie.

Lors de la consultation, le médecin s’assurera qu’il n’y a aucune contre-indication à la pratique de l’activité physique ou sportive ou autre pathologie spécifique et pourra, le cas échéant, vous orienter vers un autre spécialiste.

Il donnera des conseils sur la manière de mieux bouger lors des activités quotidiennes et réalisera la prescription des séances de kinésithérapie qu’il supervisera.

Le patient aura ainsi droit à 48 séances de kinésithérapie.

Le patient sera revu par le médecin de médecine physique plusieurs fois en cours de programme.

Notre salle de remise en forme
Notre salle de remise en forme
Notre salle de remise en forme
Notre salle de remise en forme

Pour qui ?


  • les patients non-désireux d'une opération;
  • les patients "futur-opérés" à court ou moyen terme;
  • les patients opérés.

Dans quel but ?


En association avec un régime alimentaire (cfr. la diététique), la kinésithérapie a pour but, au travers d'exercices physiques adaptés, de :

  • accentuer la perte de poids;
  • combattre la diminution de masse musculaire due au régime ;
  • améliorer les paramètres cardio-respiratoires;
  • prendre conscience de son corps qui change;
  • améliorer l'aspect esthétique du corps;
  • travailler les zones ciblées;
  • permettre et conseiller la reprise d'une activité physique (hygiène de vie);
  • conseiller/éduquer le patient dans ses activités de la vie de tout les jours ;
  • augmenter la confiance en soi.

Comment ?


Les scéances de kinésithérapie se déroulent en groupe de maximum 8 personnes (groupes distincts entre opérés et non-opérés).

Chaque scéance dure 1 heure et est scindée en 2 parties :

  • renforcement musculaire global du corps;
  • exercices de type cardio-training adaptés.

Remarque: le kinésithérapeute, lors de chaque scéance, tiendra compte des lésions articulaires et musculaires possibles du patient, des problèmes de diabète et cardio- respiratoires.

Quand ?


Sur rendez-vous, deux à trois fois par semaine entre 17h00 et 18h00.