Chirurgie bariatrique

Toutes les interventions sont réalisées par coelioscopie, c’est-à-dire par des petites ouvertures au niveau de la peau, le chirurgien travaille avec une caméra et des instruments adaptés. Ce qui permet de réduire la taille de la cicatrice, le risque de complication liée à celle-ci, les douleurs postopératoires et une reprise plus rapide du fonctionnement intestinal, un retour à domicile et une récupération plus rapide.

Anneau périgastrique


Anneau périgastrique

Un anneau est placé autour de l’estomac. Cet anneau peut être resserré progressivement en injectant du sérum physiologique par un petit boitier situé sous la peau qui est connecté à l’anneau. Cela fonctionne comme un sablier : les aliments arrivent dans l’estomac au-dessus de l’anneau et leur passage dans le reste de l’estomac est ralenti. Quand l’estomac au-dessus de l’anneau est rempli, la sensation de faim disparait.

Cette opération se réalise par petites incisions en travaillant à l’aide d’une caméra (laparoscopie).

Bypass gastrique


Bypass gastrique

L’estomac est séparé en une petite poche au-dessus et une grande poche en dessous. La petite poche du dessus est connectée directement au petit intestin, réalisant un court-circuit de toute une portion du système digestif .La digestion commence donc plus bas, là où les aliments arrivent au contact des sécrétions digestives. Quand la petite poche est remplie, la sensation de faim disparait. De plus les aliments (et donc entre-autre les graisses et les sucres) sont moins réabsorbés par l’effet court-circuit.

Cette opération se réalise par petites incisions en travaillant à l’aide d’une caméra (laparoscopie).

Sleeve gastrique


Sleeve gastrique

L’estomac est divisé et la plus grande partie de celui-ci est retirée sans que le parcours des aliments ne soit modifié. L’estomac a donc un volume beaucoup moins important et lorsqu’il est rempli d’aliments en petite quantité, la sensation de faim disparait.

Cette opération se réalise par petites incisions en travaillant à l’aide d’une caméra (laparoscopie).

Après l’opération


Une réalimentation sera reprise progressivement, d’abord liquide puis petit à petit plus solide. Vous serez guidé pour cela par une diététicienne. Il est important de continuer à bien s’hydrater par au moins 1,5 litres de liquide par jour, un petit peu à la fois, et pas en même temps que les repas.

Par la suite, vous pourrez prendre une alimentation variée (qui doit rester équilibrée) tout à fait normale, en petite quantité.

Suivi postopératoire


Par la suite, des contrôles réguliers sont prévus auprès de votre chirurgien, endocrinologue, diététicienne. Un programme de reprise d’activité physique est établi avec vous par l’équipe de médecine physique. Un suivi à long terme est mis en place afin de s’assurer de l’absence de carence en vitamine qui peut survenir mais qui peut être traité par compléments et évaluer la perte de votre excès pondéral et le maintien de cette perte dans le temps.